Accueil

Distribution nationale

La Brasserie Dawes Black Horse possédait une force de vente bien développée lui permettant de distribuer ses produits au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Distribution nationale

Dans les villes de Montréal, Québec et Lévis, la Brasserie avait choisi une stratégie de vente directe aux établissements. La Brasserie vendait donc directement ses produits aux tavernes, restaurants, épiceries et hôtels. Dans le reste de la province de Québec, la vente des produits passait par des représentants indépendants. En 1947, le territoire se divisait en 33 districts possédant chacun un représentant nommé par la Brasserie. Autonome, chaque district disposait de ses propres entrepôts, ses propres camions et employaient du personnel : des comptables, des vendeurs, des chauffeurs pour servir les 1 850 établissements licenciés. La Brasserie organisait des rencontres avec les vendeurs des différents districts pour leur présenter les publicités qui allaient être déployées sur leur territoire et la forme qu’elles prendraient. Pour appuyer les vendeurs, la Brasserie avait une équipe de cinq employés-voyageurs qui visitaient les établissements licenciés et stimulaient la vente, notamment par l’installation d’enseignes.

Avec les années, les techniques de transport et de distribution évoluèrent. Pour la livraison des produits dans les commerces, les voitures tirées par des chevaux (contenant 110 caisses de bière) furent remplacées par des camions (contenant 250 à 275 caisses). À Montréal en 1948, la flotte de camions se répartissait sur 49 routes : 38 pour la bière en bouteille et 11 pour la bière en fût. Chaque équipe était constituée d’un vendeur, son assistant et d’un chauffeur. Aux dires de la National Breweries Ltd., ses chauffeurs, de véritables as du volant, avaient accumulé l’équivalent de 520 années de conduite sans accident à la fin de 1945. L’entreprise vantait leur courtoisie sur la route, l’aide dispensée aux automobilistes en panne, le remorquage au garage le plus proche et même l’administration des premiers soins aux blessés. La compagnie prétendait ainsi démontrer la valeur et la puissance de sa marque de commerce !

Un code de couleur

Le programme publicitaire de la National Breweries Ltd comprenait l’adoption d’une charte de couleur permettant de distinguer les principales brasseries de la compagnie. Ainsi, la National Breweries Ltd. faisait peindre tous les camions des représentants selon cette charte, soit le vert pour la Dawes, le rouge pour la Dow et le bleu pour la Frontenac. Pour la Black Horse, le vert était utilisé en association avec le jaune et le noir. On retrouvait ces couleurs non seulement sur les camions de livraison, mais également sur les enseignes, les produits promotionnels et les uniformes de certains employés.

Références des fichiers joints :

Distribution_province de Québec.pdf : La Revue. Publié dans l’intérêt des employés, Juillet, vol. 11, No 7, 1948, The National Breweries Limited, Montréal, P.Q., pages 15 à 17.

Distribution_Montréal et Québec.pdf : La Revue. Publié dans l’intérêt des employés, Juin, vol. 11, No 6, 1948, The National Breweries Limited, Montréal, P.Q., pages 1 à 4.

Distribution_Ontario.pdf : La Revue. Publié dans l’intérêt des employés, Août, vol. 11, No 8, 1948, The National Breweries Limited, Montréal, P.Q., pages 6 et 7.

Distribution_Provinces de l’Ouest et Maritimes.pdf : La Revue. Publié dans l’intérêt des employés, Septembre, vol. 11, No 9, 1948, The National Breweries Limited, Montréal, P.Q., pages 8 et 9.