Accueil

Une « bonne compagnie »

« Bonne compagnie », tel est le titre d’un film promotionnel commandé par la National Breweries Ltd. au milieu des années 1940. La Brasserie Dawes Black Horse tente effectivement de donner à ses employés un cadre de travail attirant. Les conditions de travail y sont, pour l’époque, très bonnes. De 1939 à 1946, le salaire annuel des employés augmente de près de 119 %, il fait plus que doubler ! La National Breweries Ltd. organise des activités sportives, sociales et culturelles pour ses employés et leur familles (quilles, tournois de golf, grandes parties de cartes, visites des brasseries, ligues sportives, etc.). Les employés obtiennent une semaine de vacances payée après un an de service, deux après dix ans et trois après 25 ans. Une caisse de retraite, un plan d’assurance-vie et des services médicaux sont également proposés.

À partir de 1936, chaque employé reçoit à son domicile un exemplaire d’un magazine publié par la National Breweries Ltd., d’abord dans une seule version bilingue et ensuite publié en deux versions distinctes, en français et en anglais. Ainsi, toute la famille peut lire cette revue qui porte sur la fabrication et la mise en marché de la bière, sur les brasseries du consortium et sur les activités des employés. La National Breweries Ltd. désire générer un sentiment d’appartenance et de fierté chez ses employés et se faire connaître auprès de leur entourage. Sur La Revue, on peut lire : « Publiée dans l’intérêt des employés », mais il est certain qu’elle sert aussi les intérêts de la compagnie.