Accueil

Pour boire il faut vendre. La publicité et la bière Black Horse au 20e siècle (en cours)

L’exposition permanente Pour boire il faut vendre. La publicité et la bière Black Horse au 20e siècle a été ouverte au public le 30 novembre 2012, dans les salles voûtées de l’Entrepôt, à Lachine.

Cette présentation renouvelle la mise en valeur d’une importante collection du Musée de Lachine : la collection Dawes Black Horse. Cette collection permanente est rattachée de près à l’histoire de Lachine, qui fut, au tournant du 20e siècle, un secteur important de l’activité industrielle au Canada.

Depuis son acquisition en 1999, l’étude plus approfondie de la collection Dawes Black Horse a démontré son intérêt à plusieurs points de vue. Non seulement est-elle rattachée directement à quatre bâtiments patrimoniaux toujours existants à Lachine et à l’histoire d’une famille d’entrepreneurs dynamiques, mais elle révèle aussi des éléments fort intéressants sur l’histoire de l’industrie brassicole montréalaise et sur les stratégies de mise en marché de ses produits.

La richesse de l’information que recèle la collection Dawes Black Horse et la nature des objets qui la composent, parmi lesquels de nombreuses annonces imprimées de cette célèbre marque de bière, ont guidé le Musée vers la production de la nouvelle exposition sous l’angle inédit de la publicité. S’appuyant sur la présentation de quelque 300 objets, l’exposition en salle propose une analyse utile à la compréhension des enjeux actuels de la société de consommation et vise à renouveler l’intérêt du public pour cette collection.

L’exposition virtuelle est une extension de celle qui est présentée à l’Entrepôt et tient lieu de catalogue. En effet, si l’exposition en salle offre un contact réel avec les objets, leur volume et leur couleur dans un bâtiment plus que centenaire, l’exposition virtuelle offre l’avantage de voir la totalité de la collection. Elle regroupe plus spécifiquement les objets afin d’en dégager une lecture plus fine des aspects reliés à la publicité au 20e siècle. Enfin, elle donne un accès privilégié à une documentation exceptionnelle, un groupe de 83 revues internes publiées par la National Breweries Ltd., consortium au sein duquel la Brasserie Dawes Black Horse a évolué de 1909 à 1952.

 

Plus de renseignements pratiques sur l’exposition en salle