Accueil

La collection Dawes Black Horse

La collection Dawes Black Horse compte plus de 800 objets, dont 300 sont liés à la consommation ou à la distribution de la bière Black Horse, et plus de 500 ont servi à sa promotion.

Cette impressionnante collection a été constituée par Michel Ste Marie (1937-1998), antiquaire et collectionneur originaire du sud-ouest de Montréal, qui a passé sa vie à la recherche d’objets rares ou insolites témoignant de l’histoire du Québec. D’abord associé à deux autres collectionneurs, Michel Ste Marie acquiert avec eux divers objets liés à la bière, toutes marques de commerce confondues. Dans les années 1980, il décide de concentrer ses efforts sur la marque Black Horse et de revendre les articles portant d’autres étiquettes que celle du percheron noir. Passionné, il achète même une maison à Lachine (secteur sud-ouest de Montréal) et s’installe dans ce qui fut la résidence d’un dénommé Dawes, membre de la famille des brasseurs de la célèbre bière Black Horse.

Michel Ste Marie a un double objectif : constituer une collection qui puisse rendre compte de l’importance de la Brasserie Dawes, fondée à Lachine en 1826, et protéger ce patrimoine en faisant don de sa collection au Musée de Lachine. L’homme a un rêve : voir tous ces objets présentés au public et mis en valeur dans les bâtiments où l’entreprise a pris son essor. En 1999, un an après sa mort, la succession offre la collection Dawes Black Horse au Musée de Lachine.

À l’automne 2001, la collection est mise en valeur une première fois. Le Musée de Lachine inaugure l’exposition Les Dawes : brasseurs de bières, brasseurs d’idées. En novembre 2012, celle-ci est remplacée par l’exposition Pour boire il faut vendre. La publicité et la bière Black Horse au 20e siècle. Les objets et annonces publicitaires présentés démontrent les diverses stratégies utilisées par les Dawes pour mousser la vente de leur marque la plus populaire. 

Le volet collection donne accès à l’ensemble de la collection de M. Ste Marie, dont certains objets sont rares. Les revues de la National Breweries Ltd., par exemple, sont très riches en contenu : ces publications renseignent sur le fonctionnement interne de la compagnie et démontrent le sérieux de ses projets publicitaires.

L’univers des collectionneurs

Les collectionneurs d’items relatifs à la bière sont nombreux. Il suffit de consulter les sites de ventes aux enchères en ligne pour le constater. Que ce soit en Allemagne, en France, en Angleterre ou au Québec, ces collectionneurs vouent un véritable culte à la bière. Les objets publicitaires et promotionnels liés à différentes brasseries représentent l’un des sujets de collection les plus prisés. Les collectionneurs se réunissent lors de foires et se tiennent informés, grâce aux revues spécialisées et à Internet, de l’arrivée des nouvelles bières sur le marché, des événements à venir et des pièces à vendre.

La collection Dawes Black Horse du Musée de Lachine se distingue des collections privées par son statut de patrimoine collectif, mais aussi par le fait qu’elle est mise en valeur sur les lieux mêmes où la bière Black Horse a été brassée, qu’elle est accessible au public et qu’elle est documentée.