Accueil

Les clientèles cibles

La Brasserie Dawes Black Horse cible diverses clientèles dans ses publicités. L’entreprise concentre toutefois ses efforts sur l’homme d’âge mûr de classe moyenne qui aime boire de la bière lorsqu’il se détend. L’amateur de Black Horse est le plus souvent dépeint comme un bon vivant appréciant l’humour et le sport. Cet homme constitue le cœur de cible : c’est la clientèle offrant les meilleures perspectives d’achat. La Brasserie ne néglige cependant aucun segment de la population en âge de consommer de l’alcool. Des années 1920 jusqu’en 1952, les publicités vont également mettre en scène des travailleurs, des sportifs et des femmes.

Les références au travail agricole sont nombreuses puisque les habitants des régions rurales constituent un public cible en soi, sans oublier tous les citadins qui sont originaires de la campagne. Les femmes sont aussi représentées dans les annonces car, souvent responsables des achats alimentaires, ce sont elles qui font le choix de la marque. Finalement, en illustrant à l’occasion le monde de la haute société dans ses publicités, la Brasserie valorise sa bière auprès de tous en donnant l’impression qu’elle est appréciée des mieux nantis. Elle valorise son image de marque.

En ce début de 21e siècle, les publicités de l’industrie brassicole représentent des buveurs, garçons et filles, jeunes, sexy, entourés de nombreux amis et qui semblent faire la fête continuellement. Il est donc remarquable de voir figurer des hommes âgés dans quelques publicités de la Black Horse. La consommation de cette bière était associée au repos bien mérité de l’homme d’âge mûr. Aujourd’hui, malgré une population vieillissante, ces derniers sont totalement absents des publicités conçues pour les brasseurs. De plus, le consommateur de bière est rarement mis en scène seul ou dans un espace domestique comme il l’était souvent dans les annonces Black Horse. La stratégie des marques de bière aujourd’hui est de mettre en avant des jeunes afin de recruter les consommateurs dès le plus jeune âge et de les fidéliser.