Accueil

Les sculpteurs au service de la Black Horse

Quelques sculpteurs ont aussi contribué à créer des éléments promotionnels pour la marque de bière Black Horse. Ils ont surtout travaillé à la mise en valeur de l’emblème de la marque. Leurs notes biographiques sont présentées ci-dessous par ordre d’importance dans la collection Dawes Black Horse du Musée.

Ross Butler (1907, Norwich, Ontario – 1995, Oxford County, Ontario)

Artiste autodidacte et lui-même éleveur, Butler est sélectionné par le gouvernement de l'Ontario dans les années 1930 pour peindre des spécimens de bétail canadien qui seront utilisés pour l'enseignement agricole et à des fins de référence en élevage. Sa théorie des proportions des animaux d’élevage a fortement influencé les agronomes de l'Université de Guelph en Ontario. En 1997, il a d’ailleurs été introduit au Ontario Agricultural Hall of Fame du Musée agricole de Milton et au Canadian Agricultural Hall of Fame du Royal Agricultural Winter Fair à Toronto.

Son talent est apprécié au-delà de la frontière canadienne et, en 1938, Butler reçoit une commande de l’American Percheron Association. Il doit réaliser 12 sculptures de percherons parfaits pour la reproduction (juments et étalons). Dans la foulée de ce projet, la Brasserie Dawes achète deux sculptures signées Butler à qui on demande de créer de plus petits percherons à des fins de promotion de la bière Black Horse. Les petites sculptures de chevaux Black Horse sont installées dans les débits de boissons et présentées dans les kiosques d’exposition commerciale. La sculpture de plus grande dimension dans la collection du Musée représente une jument réalisée en plâtre peint.

Bela Zoltvany (1892, Budapest, Hongrie – 1956, Montréal, Québec)

Zoltvany s’établit à Montréal en 1924. Dès son arrivée, il est engagé comme sculpteur chez Carli et Petrucci, entreprise qui se spécialise dans la rénovation et la décoration d’églises. Il complète sa formation artistique à l’École des beaux-arts de Montréal. Son œuvre la plus importante est la décoration de l’Église Notre-Dame-du-Saint-Rosaire, rue Villeray, à Montréal. Il y travaillera de 1930 au début des années 1950. Zoltvany y réalise les sculptures de la façade ainsi que la chaire composée des cinq Pères de l’Église et d’un abat-voix surmonté d’un ange à trompette. Parmi les œuvres profanes de Zoltvany on compte un percheron noir, en plâtre moulé et peint, destiné à la promotion de la bière Black Horse.

Alex J. Ettl (1898, Fort Lee, États-Unis – 1992, Princeton, États-Unis)

Alex J. Ettl est le fils d’un immigrant hongrois qui travaille comme sculpteur à son arrivée aux États-Unis. Le jeune Ettl quitte l’école à l’âge de 15 ans pour poursuivre une carrière de sculpteur aux côtés de son père. Il réalise rapidement qu’il pourrait faire beaucoup plus d’argent en vendant du matériel d’artiste. Il fonde la Sculpture House Casting à New York et fait fortune en développant un catalogue d’outils et d’accessoires pour sculpteurs. Son ouvrage devient une référence pour les sculpteurs et, à 20 ans, son entreprise est un immense succès. Il y travaille jusqu’à l’âge de 91 ans. Dans les années 1950, il achète une ferme de 188 acres, à Princeton, où il emménage avec sa famille et où il  accueille une colonie de plus de 25 artistes dans des bâtiments de ferme convertis en petits studios. Les sculptures de chevaux que Ettl a produites pour la Black Horse sont en plastique et carton moulés.